MÉDECINE ESTHÉTIQUE

LES INJECTIONS DE TOXINE BOTULIQUE OU D’ACIDE HYALURONIQUE

On distingue les rides d’expression qui marquent essentiellement le tiers supérieur de la face, des plis et des creux qui apparaissent avec le vieillissement et la perte de volume au niveau des deux tiers inférieurs du visage. Habituellement, on traite les premières par des injections de toxine botulique afin de paralyser les muscles de la face responsables de ces rides, tandis qu’on remplit les plis et les creux des deux tiers inférieurs du visage (pommettes, vallées des larmes, sillons naso-géniens, commissures, lèvres, plis d’amertume et ovale du visage) par de l’acide hyaluronique. Il s’agit d’une procédure simple, réalisée en consultation et qui ne prend que quelques minutes. L’effet de la toxine botulique se marque progressivement dans les jours qui suivent l’injection et est maximal après deux semaines pour une durée de 6 mois maximum. L’effet de l’acide hyaluronique peut se comparer à une éponge qui se gorge progressivement d’eau. L’effet est maximal au bout de 15 jours et dure de 6 à 12 mois selon la taille de la molécule (fonction de la zone à traiter). Il est à noter que la toxine botulique est également efficace dans le traitement de l’hyperhydrose et que l’aicde hyaluronique peut également être utilisé au niveau du dos des mains pour masquer les effets du vieillissement à ce niveau.

  • Remboursement: jamais de remboursement INAMI
  • Type d’anesthésie: anesthésie de contact de type Emla (15-30 minutes)
  • Type d’hospitalisation: en cabinet
  • Cicatrices : aucune
  • Premier résultat: progressivement dans les jours qui suivent l’injection
  • Résultat final:  2 semaines de l’injection

LIPOFILLING

LE COMBLEMENT DES PLIS DU VISAGE PAR TRANSFERT DE GRAISSE

Certains patients présentent une contre-indication aux injections d’acide hyaluronique, comme les maladies auto-immunes. Le lipofilling ou ré-injection de la propre graisse du patient permet de combler cet écueil. Mais pas qu’eux. N’importe quel patient peut être candidat. L’intervention consiste à prélever de la graisse là où elle est présente en léger excès, à la préparer et à la ré-injecter au niveau de la face, dans ce cas-ci. Les indications, les effets et les résultats sont les mêmes que pour les injections d’acide hyaluronique. Le grand avantage de cette technique est que les effets sont beaucoup plus pérennes dans le temps. L’inconvénient majeur est la nécessité de réaliser cette procédure sous une courte anesthésie générale ou une sédation à tout le moins. En effet, même si la ré-injection de graisse n’est pas plus douloureuse que les injections d’acides hyaluroniques, le prélèvement de la graisse est très inconfortable et justifie donc une déconnexion.

  • Remboursement: jamais de remboursement INAMI
  • Type d’anesthésie: anesthésie générale ou sédation (60 minutes)
  • Type d’hospitalisation: chirurgie d’un jour (one day)
  • Cicatrices : quelques millimètres au niveau de la zone de prélèvement
  • Premier résultat: +- 6 semaines
  • Résultat final:  3 mois

    Copyright © Docteur Salmin
    Réalisation • efficiance.digital